Pourquoi méditer, et comment débuter

Un peu comme le yoga, la méditation peut souffrir de préjugés et impressionner tant qu’on n’en a pas fait l’expérience vive. On lit souvent / on entend souvent : « la méditation, c’est quand on réussit à ne plus penser à rien ». Alors, on s’installe 1 minute et le défi semble insurmontable. C’est en réalité un petit peu plus complexe que cela et passionnant à explorer. La méditation peut être abordée de nombreuses manières et je vous invite à ne pas suivre de recettes toutes faites où l’on vous propose de vous asseoir en tailleur, de choisir le lieu parfait. Méditer, c’est composer avec ce que l’on est et ce que l’on a. Plongez simplement dans l’exploration sans chercher un quelconque état, une quelconque perfection, car cela serait vain. C’est une démarche qui n’est pas simple à réaliser car elle demande de déconstruire certains schémas, d’apprendre à accueillir ce qui est et de pratiquer régulièrement. Rassurez-vous, vous le faites déjà, sans forcément le noter, lorsque vous pratiquez les postures de yoga.

Qu’est-ce que la méditation ?

La définition de la méditation que je vous propose vient du livre « La psychologie du yoga«  du Dr Rishi Vivekananda. « Il s’agit de pratiques pour entrer en soi-même et apprendre à se connaître. Les préliminaires ont trait à la relaxation mentale. Elles nous permettent de nous éloigner du tohu-bohu du monde et de nous « retrancher dans notre for intérieur » pour y trouver la paix. Tel est le préalable indispensable des pratiques qui vont suivre : la prise de conscience focalisée sur un point (dharana), la méditation (dhyana) et l’illumination (samadhi). « 

Nous pouvons donc constater que la pratique se veut progressive et que l’état de samadhi – état transcendantal – n’est pas accessible en quelques heures de pratique (si l’on parvient à l’atteindre un jour).

Comment procéder ?

Dans un premier temps, il va falloir vous entraîner au retrait des sens. Vous allez progressivement tourner votre regard vers l’intérieur et ne plus focaliser votre attention sur votre environnement (bruits, personnes autour de vous, …). Vous allez vous intéresser à ce qu’il se passe à l’intérieur : votre respiration, la sensation de votre corps en contact avec vos vêtements, le sol, vos appuis… Cette première étape clé vous apportera un premier niveau de sérénité, de repos. Vous commencez doucement à vous retirer à l’intérieur de vous.

Deux chemins sont proposés par le Dr Rishi Vivekananda :

  • la méditation concentrative : vous focalisez votre attention sur un seul point, incluant par exemple la pratique de mantra, ou de visualisation comme le préconise Satyananda.
  • la méditation d’ouverture : vous restez réceptif à toute pensée, émotion, bruit… On pratique alors l’observateur intérieur. On contemple ce qui est présent, sans interagir.

Vous pouvez bien entendu pratiquer les deux chemins, ils ne s’excluent pas l’un et l’autre.

La méditation guidée : une approche douce de la méditation

Comme évoqué en début d’article, il n’est pas simple de s’asseoir dans un espace silencieux et de demander à son mental de ralentir et d’accepter de se mettre en retrait. C’est pourquoi la pratique de la méditation guidée peut être une première approche intéressante de la méditation. Vous bénéficiez d’un cadre, vous êtes accompagné(e), par un groupe ou derrière votre écran avec une vidéo/une application. Ce sont des repères stimulants et encourageants lorsqu’on débute une pratique.

Vous vous installez confortablement, soit en posture assise le dos bien droit, soit allongé en essayant de rester éveillé. Vous suivez alors la proposition du professeur qui vous guide dans un voyage intérieur. Relaxation et concentration seront les premiers axes travaillés en méditation guidée, dont l’objectif principal sera de vous amener à vous concentrer sur une seule chose, le thème de votre méditation, en mettant entre parenthèses votre mental.

Bien qu’étant accompagné(e) par une voix, la méditation guidée vous permet d’entrer en contact avec votre espace intérieur. La voix devient un guide dénué de forme et de personnalité. Vous êtes le maître de ce que vous vivez et c’est une première étape vers l’autonomie, pour parvenir à pratiquer seul(e).

Les bienfaits de la méditation

La méditation est souvent citée comme un remède miracle à bien des maux. J’attire une fois de plus votre attention sur le fait que cette pratique demande de la régularité et de l’engagement pour voir en vous une transformation. En premier lieu, consacrer du temps à la méditation de manière régulière vous permettra de détendre votre corps, muscles et articulations. Si vous n’êtes pas en grande forme physique, ne vous contraignez pas à pratiquer des postures par exemple : prenez du temps pour méditer. Même s’il n’est pas sollicité, le corps se recharge et se détend.

La méditation permet également de mieux gérer son stress, car elle opère des changements profonds sur les systèmes nerveux sympathique et parasympathique. En apportant davantage de détente dans le corps et l’esprit, la méditation permet également de gagner en vitalité. Vous consommez moins d’énergie dans le négatif.

Autre phénomène passionnant : la méditation permet d’opérer une purification mentale. Elle améliore ainsi la mémoire, la perception, et la réflexion. Des souvenirs peuvent vous revenir, vous devenez davantage conscient de vos propres mécanismes, de votre environnement, de votre corps, et votre corps mental est beaucoup plus concentré, capable de prendre du recul et de faire preuve de discernement (cf. l’observateur intérieur). Les émotions sont mieux gérées : on les identifie, on les accueille, on les ressent dans le corps puis on les libère car on sait qu’elles ne sont pas nous, qu’elles ne nous définissent pas (prise de recul).

20 semaines pour débuter la méditation ensemble

Si cet article vous a donné envie de découvrir la méditation, je me ferai une joie de vous initier. Je propose un programme de méditation guidée sur 20 semaines. Chacun avance à son rythme : je vous envoie une méditation audio sur une thématique précise, accompagnée de quelques pratiques libres. Je vous invite à découvrir ma proposition sur la page dédiée à ce programme.

Si vous souhaitez échanger avec moi sur la méditation ou que vous avez des questions sur le programme, écrivez-moi ;).

Namaste

Publié par Alexandra

Professeur de yoga intégral • Cours collectifs à Meudon, Clamart et Paris • Cours en entreprise (sur tapis ou sur chaise). 🦋

Un avis sur “Pourquoi méditer, et comment débuter

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :