Les Yamas et Niyamas selon Patanjali

Patanjali a écrit les Yoga Sutras, l’un des plus grands traités sur la condition humaine, dans lequel il explique le fonctionnement du mental et comment l’apprivoiser au travers des 8 piliers du yoga. Dans cet article, nous allons voir les Yamas et Niyamas.

Les Yamas, codes sociaux pour harmoniser les relations avec autrui.

Les yamas et les niyamas favorisent notre évolution personnelle. Les yamas constituent la première étape vers la réalisation de soi.

  • Ahimsa – La non violence : l’intention de ne pas nuire

Exemple de question à se poser : Est-ce que mes actes ou mes paroles heurtent les autres ?

  • Satya – La bonne foi : droiture envers soi et envers les autres

Exemple de question à se poser : Comment le fait de connaître mon histoire, me connaître moi-même, contribue à être sincère avec les autres ?

  • Asteya – L’honnêteté : ne pas voler, ne pas être avide 

Quand est-ce qu’on m’a volé quelque chose de non-matériel dernièrement et quel a été l’impact sur mon corps émotionnel ? (ex : on m’a volé mon énergie…)

  • Brahmacharya – La continence : contrôle des sens et modération des désirs 

Sous quelle forme se manifeste un déséquilibre en moi si je ne me respecte pas ou ne respecte pas l’autre ?

  • Aparigraha – La non-possession (conséquence du non-attachement)

Suis-je attachée à des titres, un rôle, une position sociale, des gens, des schémas de pensées, des émotions favorites ?

Les Niyamas, les codes personnels pour l’amélioration de soi

  • Shaucha –  La pureté : maintenir purs ses koshas et son environnement

Quels sont mes rituels de purification quotidien (hygiène, écriture, musique…) ?

  • Santosha – Le contentement : prendre du bon côté la vie

Est-ce que je réalise que mon contentement se situe là où j’ai choisi de la placer ?

  • Tapas – L’austérité : la vie simple qui développe l’endurance, la vigueur et la volonté

À quand remonte la dernière fois que je me suis décidé à faire quelque chose de bien que je ne voulais pas faire ? Quel a été le résultat ?

  • Svadhyaya – Etude de soi et du yoga : observation, analyse et connaissance

Comment puis-je travailler au mieux mes faiblesses ?

  • Isvara Pranidhana – Dévotion, abandon à ce qui est supérieur

Comment est-ce que je définis cette force supérieure, cette divinité ?

J’espère qu’aborder ces 2 premiers piliers au travers de questions sera une piste intéressante pour vous, pour les comprendre et les approfondir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.