Le retrait mental des stimuli extérieurs – pratyahara

Pratyahara, c’est la pratique qui nous permet de mettre nos sens en sommeil, pour laisser place à une écoute plus profonde. Notre mental et nos sens sont hypersollicités quotidiennement et cela est très épuisant pour notre organisme tout entier. Ainsi, la pratique de pratyahara nous permet d’entrer en nous-mêmes. C’est un état de relaxation profonde qui nous permet de retrouver le chemin vers la sérénité, la paix intérieure. C’est une étape préalable à la pratique de la méditation (s’éloigner des stimuli extérieurs et faire cesser le dialogue intérieur).

Nous pratiquons Pratyahara lorsque nous pratiquons le yoga nidra (à chaque fin de séance de yoga), allongé sur le sol, et que nous laissons tout ce qui se passe autour de nous (les sons, les mouvements, la perception de l’extérieur) s’effacer pour laisser place à une perception intérieure profonde. C’est d’ailleurs la technique la plus aisée pour entrer en pratyahara.

Nous pratiquons également pratyahara lorsque nous nous mettons à l’écoute de notre souffle (pranayama) ou que nous pratiquons les postures (asanas) qui nous amènent dans un état de concentration voire de méditation profonde. Cette pratique nous permet de toucher du doigt la pratique de l’instant présent, et nous permet d’expérimenter la pleine conscience.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.