Questionner son rapport au temps & à l’émerveillement

Il y a des sujets qui nous questionnent si profondément qu’il faut du temps pour poser les mots dessus. Pour ma part, c’est lorsque je marche que ces questionnements émergent. Et un peu comme un bouquin qu’on prend, qu’on feuillette quelques pages et qu’on repose pour digérer sa lecture, ce sujet est régulièrement revenu à moi pendant mes pérégrinations en forêt. Ce sujet c’est l’émerveillement au quotidien.

Avoir l’impression d’être en vacances en restant chez soi

C’est une phrase qui me revient souvent quand je fais des petites randos le weekend, et que je découvre de nouveaux coins dans mon département ou dans ma région. Mais c’est aussi quelque chose que je ressens assez régulièrement même en refaisant un chemin foulé des centaines de fois en forêt. Alors je me suis posée avec cette impression et j’ai réfléchi : est-ce que cela a toujours été le cas ? Non. Il y a quelques années, j’étais plutôt de ceux qui disent “vivement le weekend” dès mardi midi :), ou qui ont l’impression de ne pouvoir se reposer qu’en période de vacances ou de RTT. Je pense donc que mon rapport au temps à évoluer.

Le rapport au temps

L’importance de l’ici et maintenant

Si l’on perçoit le temps au travers de semaines de travail, ponctuées de weekends et de vacances, alors je pense que l’on peut vite oublier de s’octroyer du temps de qualité pour nourrir son corps et son esprit. On entre dans une forme de routine, que certains appellent “tunnel”, et qui conduisent à l’épuisement ou à la monotonie. Vivre chaque jour comme un nouveau jour permet d’alléger ce rapport au temps travail/repos que l’on se construit.

Trouver le temps de prendre le temps

Courir sans cesse, remplir ses journées, dire oui à toutes les sollicitations, et finalement, oublier de se réserver des temps de silence, de solitude pour se retrouver avec soi, laisser décanter le quotidien, retrouver sa respiration. Le temps passé avec soi-même est un précieux enseignant, que ce soit pour un moment dans la nature, pour dessiner, pour jouer du piano, ou découvrir une expo.

Et ici, je pense qu’il ne faut pas se dire pour se déculpabiliser que ce temps est précieux pour être plus efficace plus tard, car ce n’est pas l’objectif. Il n’y a pas d’objectif. Ce temps est un temps pour soi, où l’imagination retrouve sa place, où l’on peut être pleinement soi, sans masque.

Redécouvrir ses sens

S’accorder du temps permet de renouer avec ses sens, son imagination, laisser de côté les obligations du quotidien pour être dans “l’être” et non “le faire”. Plus cette écoute se développe, plus on découvre à nouveau, comme un enfant, les joies du quotidien et de la beauté autour de nous. Alors même si on ne saute pas à pieds joints dans les flaques (et finalement, pourquoi pas ?), on s’émerveille, on explore, on laisse parler son cœur. On réalise à quel point la beauté est dans les choses simples et que l’émerveillement est à portée de main. L’émerveillement dans le Larousse, c’est synonyme d’enchantement, d’admiration. On comprend que ces expériences ne peuvent être vécues lorsque l’on est en apnée, à courir après le temps. Cela suppose un rapport au temps long, au ralentissement, à l’observation, à l’attention autour de soi.

L’émerveillement et le vivant

Si tu ne sais pas quel chemin emprunter pour ralentir et retrouver un lien avec cette notion d’émerveillement, mon conseil serait de prendre un temps dans la nature. Le vivant se renouvelle sans cesse et offre un spectacle différent chaque jour. C’est également une porte d’entrée accessible à tous, dans chaque région. Le silence, la variété des plantes, la biodiversité… : c’est un terrain de jeux pour nos sens, une source d’inspiration intarissable, un espace sacré et enchanteur.

Tu l’auras compris, je suis adepte de la simplicité. Profiter de ce qui nous entoure, tous les jours. Pas forcément besoin de partir en vacances pour se reposer, pas forcément besoin de partir loin pour s’émerveiller. Retrouver l’art de l’émerveillement dans la vie de tous les jours.

J’espère t’avoir donné l’envie de créer des petits instants suspendus dans ta semaine, en ta propre compagnie, pour ralentir, savourer, t’émerveiller.

Prends soin de toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.