Sadhana : créez votre routine estivale

Vous avez pratiqué tout au long de l’année avec votre professeur, et même en période de confinement, vous avez maintenu votre engagement car vos séances étaient programmées chaque semaine, voire plusieurs fois par semaine. Mais les vacances scolaires sont arrivées et depuis, vous avez peut-être un peu plus de mal à maintenir cet engagement régulier vis-à-vis de votre corps et de votre esprit. C’est bien normal. Les séances hebdomadaires avec votre professeur représentent un cadre, vous êtes habitué à vous laisser guider. Vous auriez envie de dérouler votre tapis et de prendre du temps pour vous, mais vous ne savez pas par où commencer ? Peur de mal faire ?

Créez votre rendez-vous quotidien

Pour vous aider à envisager de pratiquer seul(e), je souhaite vous introduire la notion de Sadhana. La Sadhana est votre pratique quotidienne, votre feuille de route pour parvenir à une pratique autonome, une auto-discipline. Il s’agit donc d’un véritable pas vers soi, un engagement sincère et profond. Ce peut être une manière de débuter votre journée, de manière positive et ancrée.

Comment définir ma sadhana ? Quelles pratiques choisir ?

Je vous invite à vous poser les questions suivantes, avant même de définir votre sadhana : de quoi ai-je envie ? Quels sont mes besoins ? Quelle est mon intention profonde ?

Vous pouvez écrire la réponse à ces questions sur un carnet, pour bien les matérialiser et vous poser quelques instants avec celle-ci. Je ne souhaite pas vous donner de sadhana toute faite, car la meilleure sera la vôtre, celle qui émane de vos envies, et ce sera votre premier pas vers une pratique autonome : être capable de décider ce qui est bien pour vous, en vous contentant des outils à votre disposition.

Ainsi, observez bien vos réponses. Puis ressentez, parmi les pratiques que vous connaissez et que vous avez l’habitude de pratiquer, celles qui vous conviendraient le mieux à cet instant. Remémorez-vous : qu’est-ce qui vous motive chaque semaine à prendre votre tapis et à venir en cours de yoga ? Rappelez-vous les techniques de respiration qui vous font du bien et vous permettent de relâcher les tensions de la journée. Demandez à votre corps de se souvenir des postures qui le soulagent, l’ouvrent, le défroissent ? Vous aurez déjà quelques pistes de pratiques à glisser dans cette sadhana.

Faites simple, avec ce qui vous est familier et dessinez votre feuille de route

Ce n’est pas le moment de vous lancer des challenges. Faites simple, visez juste. Commencez par votre intention : au choix, notez-la, dessinez-la, choisissez une image ou tirez une carte… puis gardez-la précieusement avec vous. Ouvrez votre sadhana avec cette intention profonde. Passez quelques instants avec elle, en écoutant une musique douce, en allumant une bougie peut-être, en écrivant quelques mots… A vous de ressentir.

Puis continuez avec les pratiques que vous aurez choisies :

  • méditer,
  • chanter des mantras,
  • pratiquer un pranayama (respiration abdominale simple allongée, respiration carrée, respiration du feu, respiration alternée…),
  • quelques postures,
  • vous masser pour réveiller votre corps,
  • lire des affirmations,
  • pratiquer une visualisation, un nidra, une relaxation…

Faites ce qui vous plait et qui vous fera vibrer chaque jour ! Allez-y avec le cœur et non pas parce que cela vous semble « bon » pour vous ou que vous avez vu quelqu’un le faire ;). Ce sera la clé d’un engagement pur et durable.

La question de la durée

Peu importe, l’important est de vous y tenir chaque jour. Inutile de vous mettre la pression en vous imposant de pratiquer chaque jour 30 minutes, cela ne tiendra pas sur la durée (c’est comme pour le running, vous ne vous fixeriez pas un 10 KM dès votre première sortie). Commencez simplement à faire un peu chaque jour. Que ce soit une sadhana de 10 minutes ou d’une heure, l’important reste la qualité de l’engagement et le plaisir à la retrouver chaque jour. Et qui sait, sa durée évoluera peut-être sans que vous ayez chercher à la modifier.

Concernant la répétition de votre sadhana : comme vous le souhaitez. Elle peut être hebdomadaire dans un premier temps, pour vous permettre d’appréhender l’exercice. Vous pouvez la garder sur une durée d’un mois, pratiquer la même pendant 365 jours. C’est à vous de voir en fonction de votre intention de départ, savoir l’écouter, la voir évoluer… Tant que vous êtes juste et honnête envers vous-même, votre sadhana le sera :). Elle évoluera avec vous.

La sadhana est une pratique de transformation. En pratiquant chaque jour, vous vous permettez de vous rencontrer profondément, de vous connecter à vos multiples facettes, de vous connaître intégralement, et de développer votre conscience.

Si vous souhaitez être conseillé(e), n’hésitez pas à commenter ou à m’écrire directement.

Namaste

Publié par Alexandra

Professeur de yoga intégral • Cours collectifs à Meudon, Clamart et Paris • Cours en entreprise (sur tapis ou sur chaise). 🦋

2 commentaires sur « Sadhana : créez votre routine estivale »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :