Le syndrome de la cabane

Tu en as probablement entendu parler cette année, le syndrome de la cabane est un effet collatéral de la crise sanitaire. Confinement strict, périmètre de déplacement limité, horaires restreints, puis levée de certaines restrictions, déconfinement, reconfinement… : ces derniers mois ont mis à mal nos habitudes et nos repères. Et bien que par la force des choses, nous nous soyons quelque peu habitués et adaptés et que la majorité d’entre nous se réjouissent de sortir à nouveau librement, sans restrictions, d’autres peuvent ressentir de l’appréhension voire de la peur à l’idée de retrouver « la vie d’avant ».

Ce peut être la peur de retomber dans un rythme effréné et routinier métro-boulot-dodo ; la peur de voir du monde, d’être à nouveau en contact avec ses collègues, ou de marcher dans la foule. La peur de s’éloigner de chez-soi, ce lieu qui est devenu si rassurant dans ce contexte déstabilisant.
🛖
Les personnes souffrant de ce trouble anxieux peuvent alors ressentir une grande fatigue, perdre l’envie de faire des choses, de se projeter…
✨
La première des choses à mettre en place si l’on sent que c’est compliqué pour nous, c’est de se faire accompagné. En parler, comprendre et ainsi pouvoir doucement avancer.

🌻 Rituel
Si tu te sens concerné, tu peux essayer de te rappeler ce que tu aimais tant avant cette période et quelles habitudes/rituels te générer de la joie, de l’enthousiasme. Tu peux les écrire pour les garder avec toi. Ensuite, tu peux sélectionner une chose dans ta liste et essayer de la glisser à nouveau dans ton quotidien sans te mettre de pression. Par exemple, tu aimais aller acheter ta baguette de pain à pied, en longeant les charmantes maisons de ton quartier. Essaie dans un premier temps de le faire à un horaire calme où tu sais que tu ne seras pas envahi par l’appréhension de voir du monde, ou de devoir te presser. Et si cette étape s’avère finalement « simple » à réaliser, ne passe pas forcément de suite à une autre. Laisse la joie et la plénitude s’installer à nouveau dans ce rituel avant d’en sélectionner un autre. Petit à petit, le chemin vers l’apaisement va se creuser et te paraîtra de plus en plus agréable.

🌻 Si tu ressens une perte d’ancrage, de sentiment de sécurité, que tu as besoin de t’apaiser, de créer des ressources stables en toi, nous avons conçu un programme dans ce sens avec Céline que l’on a appelé Ma Terre Intérieure. Il se compose de 4 semaines, avec des pratiques de yoga douces et accessibles, des séances d’hypnose, des automassages, de la méditation, des rituels. Si la thématique te parle, rendez-vous sur ce lien pour découvrir le programme en détails : https://yoga-alexandra.com/materreinterieure/

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :